Archive pour Finlande

FINLANDE – Obtenir le visa russe

Pour commencer, je pense qu’il peut être bon de rappeler ce que contient la loi russe sur l’obtention du visa russe. Je donne un lien vers une retranscription partielle en anglais : http://www.mnweekly.ru/national/20071101/55286365.html

Ce qui pourrait se résumer en : on ne peut demander un visa que depuis un pays dont on est citoyen ou pour lequel on a un droit de séjour supérieur à trois mois.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

FINLANDE – Russie me voici

Ca y est, j’ai récupéré mon visa russe (c’était aujourd’hui et non demain comme je l’ai indiqué par erreur dans mon message précédent) : j’ai maintenant le droit de rester sur le territoire russe du 3/10/2008 au 01/01/2009 (il faudra que je me remette rapidement du réveillon pour déguerpir du pays !). C’est cool !

Pour fêter ça, deux petites vidéos. Elles montrent un peu vers quoi je me dirige, et je suis sûr que ça va donner à certain d’entre vous de sauter sur leur machine !

La première est extraite du site d’un australien

La seconde provient du site d’un anglais qui est parti de Sibérie pour revenir en Angleterre.

Vodpod videos no longer available.

Demain je prends le ferry pour Tallin et en route pour l’hiver sibérien !

Je profite d’avoir un peu de temps à Helsinki pour rajouter deux pages au site : matériel et formalités administratives

FINLANDE – Jour 107 – Papa, mamam, votre fils est un mendiant – 23/09/2008



Around the world

Mise en ligne par rolleh

Bientôt une semaine que je suis arrivé à Helsinki.

Je patiente tranquilement maintenant que mon visa pour la Russie me soit donné par l’ambassade. Le jour de vérité sera vendredi prochain.

En attendant le grand jour, je me suis transformé en semi-professionnel dans les rues. Je sépare mes journées en deux. Le matin ballade, achat, glandouilles… Et l’après-midi je me pose dans une zone animée d’Helsinki, je sors quelques photos que j’ai faite imprimées, je place un bout de carton appellant à la charité… et me voici à gagner de l’argent.

En réalité, les bénéfices sont bien faibles, mais c’est un excellent moyen pour rencontrer du monde, discuter voyage, vélo, politique, …

A côté de ça, je multiplie les achats pour être fin prêt pour le froid sibérien. Cette frénésie consomatrice fait monter chaque jour en moi l’impatience et l’excitation « d’y être » !

Une fois mon visa en poche, plutôt que de reprendre les routes finlandaises pour me rendre en Russie, je vais descendre un peu plus au sud en passant par Talinn et l’Estonie pour ensuite arriver à St Pétersbourg où je sonnerai la fin du second round de mon  aventure.

FINLANDE – Jour 99 – Helsinki me voici- 15/09/2008

Helsinki se rapproche irrémédiablement, mais je dois confesser un pêché.

Après avoir traversé toute la Laponie et plus encore sur ma machine, la monotonie m’a quelque peu mené à l’ennui. Ennui accentué par le sentiment de me trouver constamment sur un faux plat montant, sentiment surtout ressenti sur prêt de 200 km après Rovaniemi. Lire le reste de cette entrée »

FINLANDE – Je chique du chocolat

La recherche incessante du bon compagnon. Voici une de mes occupations.

Le cycliste a une certaine tendance à toujours être tenaillé par une petite faim. Rien de dramatique, rassurez-vous. Il sait parfois la surpasser, mais le plus souvent il apprécie de se rassasier. Lire le reste de cette entrée »

FINLANDE – De l’autre côté – Jour 88

Laponie

Il y avait la Norvège et ces fjords, et puis voici que je m’élance de Skibotn, village le plus septentrional de mon périple – jusqu’à présent. J’utilise mes dernières couronnes norvégiennes pour m’acheter un pain. Et la route commence à monter pour me faire quitter le pays.

Une fois au sommet, chose assez rare, un panneau indique l’altitude : six cent mètres et des brouettes M.O.H (au dessus du niveau de la mer). Je bascule et me voici en Finlande, devant moi la Laponie. Il y a d’abord la nature bien sûr. Les hectares de forêt s’étendent à perte de vue, parsemée ici ou là de lacs bordés de petits chalets. Et puis il y a les rennes qui m’ouvrent la route – je dois d’ailleurs dire que… ça a vraiment l’air bête un renne, ajoutez-y en plus un collier rose comme j’ai pu en voir et on tombe dans le ridicule.

Mais, il y a aussi cette première rencontre avec la civilisation, une fois mes premières dizaines de kilomètres lapons effectués. Le premier supermarché qui s’offre à moi. Accolé au supermarché, une station essence et magasin de bricolage. Autour quelques maisons d’habitation. Et puis c’est tout. Sur le parking les norvégiens et les autochtones viennent faire leurs courses. Lire le reste de cette entrée »

FINLANDE – Jour 90 – La Laponie – 06/09/2008

Depuis quelques jours maintenant je pédale dans cette Laponie finlandaise si particulière. Le solitude est de mise par ici. Les distances prennent de toutes autres dimensions. Il est commun qu’il me faille parcourir 70 kms entre deux villages (en croisant cependant quelques hameaux sur la route). Les routes s’allongent en longues lignes droites sans fin. Les lacs se succèdent, la toundra me couve. Sur les rebords de la route, des paniers et des paniers de champignon me font de l’oeil. Je me suis laissé tenté un soir : rien de transcendant, mais ça peut toujours servir.

Le soir, je m’exerce aux techniques d’allumage de feu en conditions humides. Je progresse. L’allumage est maitrisé. Ne reste plus qu’à passer au stade beau feu de camp. Le résultat reste cependant suffisant pour y faire cuire mes pâtes dans les eaux limpides des cours d’eau.

Les rennes du grand Nord deviennent mes compagnons de route. Nous nous observons mutuellement lors de nos fréquentes rencontres. Eux traversent tranquillement la route et moi, je me dois de ralentir pour leur laisser le chemin. Je me demande si je ne vais pas essayer d’en faire rôtir un…

L’absence de relief me permet de bien avancer. Je suis maintenant à plus de mi-chemin de Rovaniemi où j’ai rendez-vous avec le père noël et la police (toujours pour mon histoire de visa russe, don’t panic)